De l’autre côté du 89éme parallèle

La moitié du chemin!

Aujourd’hui nous avons traversé le 89ème parallèle, nous ne sommes plus qu’à 1 degré du pôle nord.

Après un début chaotique, notre rythme de croisière réduit notre distance au pôle nord de 20km a peu près tous les jours, mais nous avons été pas mal chanceux ces derniers jours il faut dire, hamdou Allah. Mais pas trop d’optimisme tout de même! Nous pourrions retomber sur deux banquises séparées par un long plan d’eau.

D’ailleurs aujourd’hui nous avons croisé pour la première fois une âme humaine : une équipe norvégienne en chiens de traîneaux, ça faisait deux jours qu’ils étaient bloqués sur une île de glace entourés d’eau, ne pouvant traverser.
Aujourd’hui le plan d’eau a gelé, nous sommes passés avec nos traîneaux en file indienne en diagonale (comme une équipe de rugby), chacun skiant à proximité du traîneau du coéquipier de devant. Comme ça si la glace cède et craque, on se rattrape au traîneaux (qui flottent) pour éviter de couler avec nos skis. Alhamdoullah, par endroit, la fine couche de glace a ondulé mais n’a pas cédé. Les traîneaux à chiens étant plus lourds, ils n’ont pas tenté le coup après nous, et attendront peut être un jour de plus que la glace soit plus solide.

Heureux d’en être arrivé là déjà , et heureux d’être simplement là au milieu de ces paysages sauvages que je regardais petit sur National Geographic ou Ushuaia.

Merci à ma femme qui me laisse vivre ma passion et qui accepte mes longues absences et pardon a ma mère a qui je fais vivre de longs moments d’angoisse. Je vous aime.



Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre