Le Mont Blanc, une première expérience sur les sommets

IMG_0588

Le Mont Blanc, également appelé « le toit de l’Europe », culmine à 4 807 mètres d’altitude. Il est situé dans les Alpes françaises, et bien qu’il soit relativement accessible à tous les alpinistes amateurs, il exige une bonne endurance, une accoutumance à l’altitude et au manque d’oxygène, ainsi qu’une formation aux techniques de base de l’alpinisme.

La première personne à avoir atteint le sommet du Mont Blanc est Jacques Balmat, originaire du village des Pèlerin. Il réalisa l’exploit le 7 aout 1786 accompagné par le médecin Michel Gabriel Paccard(1) .

J’ai adoré cette première ascension, bien qu’elle fût extrêmement difficile. A trois cent mètres du sommet, je n’arrivais tout simplement plus à respirer, complètement à bout de souffle. J’ai réussi à poursuivre jusqu’au sommet grâce aux encouragements du guide. Rarement quelqu’un m’aura autant poussé dans mes retranchements que ce guide là.

Nacer Ben Abdeljalil

Le Mont Blanc est le premier sommet de plus de 4000 mètres que Nacer Ben Abdeljalil a réalisé. Ce dernier a en effet décidé de démarrer la pratique de l’alpinisme en s’attaquant directement au plus haut sommet d’Europe, en 2003, alors qu’il démarrait sa carrière de banquier d’affaire à Londres. Bien qu’il ait effectué un stage d’une semaine encadré par deux guides de montagne, l’ascension fut difficile pour Nacer qui manquait alors d’entrainement physique et n’avait jamais été confronté au manque d’oxygène en altitude. Accompagné par son guide et par un autre membre de l’équipe, il réussi toutefois à atteindre le sommet et, se promit, une fois en haut, qu’il tenterait l’ascension des sept plus hauts sommets de la planète.



Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre